JARDIN ZEN (1999)

à Gérard GRISEY - Editions Leduc
clarinette et sons électroniques sur CD - durée : 10' 30"
commande : Radio France pour l’émission Alla Breve
création : 4 décembre 1999, France, CRC de Sarcelles
Pierre DUTRIEU (clarinette)

 

Note de programme

Chaque matin, inlassablement, les moines bouddhistes zen tracent dans leur jardin de gravillons, avec des râteaux en bois, des lignes géométriques énigmatiques à chaque fois différentes. Les quelques très grosses pierres (parfois des rochers) sélectionnées et placées dès l'origine ici ou là, de façon également énigmatique et symbolique, sont, elles, immuables.
Face à ces jardins et pendant de longues heures, les moines méditent sur le vide, entre ce qui est fixe et ce qui est changeant, pour rechercher l'essence même de la vie et tenter d'atteindre le Satori (l'illumination suprême).

L'œuvre est en cinq parties : - L'oubli de soi - Questions sans réponse - Méditation tendue - S'arracher du corps - L'esprit de lumière.

Trois types de matériaux en structurent la composition :
• des sons électroacoustiques provenant de nombreux objets sonores enregistrés puis transformés en studio de façon plus ou moins importante.
• des sons de synthèse constitués de formes d'ondes pauvres (sinus, triangle, carré...) mais abondamment traitées et développées dans un environnement informatique très sophistiqué.
• une clarinette soliste, dont le rôle musical sera différent dans chacune des parties.

Le véritable visage de Jardin Zen provient de la confrontation de ces trois matériaux avec les cinq parties de la forme générale. En effet, la partition est construite de façon symétrique autour de la troisième partie confiée la clarinette soliste, les sons électroacoustiques ont été placés dans la deuxième et la quatrième partie, et ceux de la synthèse sonore dans la première et la cinquième partie.
Ainsi, dans chacune des parties de Jardin Zen, j'ai tracé mes propres lignes géométriques... en tentant de saisir cette infime parcelle de Temps d'éternité...

L'amitié qui me liait à Gérard GRISEY, ainsi que le respect que nous éprouvions mutuellement pour nos œuvres m'avait incité à lui dédier Jardin Zen avant que les hasards de la vie fassent qu'il nous quitte brusquement. Au moment où je composais Jardin Zen, j'avais pensé que la meilleure dédicace serait de lui offrir un léger parfum spectral. On pourra sans difficulté le percevoir dans la première partie.

3A

Mise à jour en juin 2015

 

→ Poème Jardin Zen, p. 53 in L'attente... L'absolu, Allain Gaussin, Editions d’écarts, Paris, 2013.

 

Notice technique

Liste du matériel

• Si la salle est plutôt petite :
- 1 lecteur de CD
- 1 amplificateur stéréo
- 2 enceintes disposées sur scène de façon assez espacée
- éventuellement la clarinette peut être sonorisée, en particulier pour la 2e partie (souffle) et pour la 4e partie, ce qui nécessite un micro et une petite table de mixage.

• Si la salle est plus grande :
- 1 lecteur de CD
- 2 amplificateurs stéréo
- 4 enceintes disposées autour du public. Respecter les sorties (gauche/droite) des sons électroniques.
- 1 micro pour le clarinettiste
- 1 petite table de mixage.


• Si la salle est encore plus grande, le nombre d'enceintes peut être beaucoup plus important.
Le 7 juillet 2002 à Berlin, dans le cadre du Festival Inventionen 2002, Jardin Zen a été jouée dans une très grande église (Parochialkirche) avec un équipement acousmatique de 48 haut-parleurs.


Le musicien-assistant
La diffusion des sons électroniques sur CD est faite par le musicien-assistant. Il doit contrôler le niveau de sortie des sons du CD ainsi que ceux de la clarinette, en s'assurant du parfait équilibre de l'ensemble (audio/clarinette) par rapport à l'évolution de la partition. Quelle que soit la salle de concert, le musicien-assistant doit être placé au milieu du public.


Le clarinettiste
Il dispose d'un chronomètre digital placé à côté de sa partition, de façon à être toujours synchronisé avec les sons électroniques du CD.


Départs/arrêts du CD
Ils peuvent être commandés soit par le musicien-assistant, soit par le clarinettiste avec une pédale Midi.
Mais si on dispose d'un environnement avec ordinateur, tous les réglages (chronomètre, départs/arrêts du CD, nuances, égaliseurs, etc.) peuvent être préprogrammés.


Pour toute information complémentaire, envoyez un courriel.

 

Écouter
Pierre DUTRIEU (clarinette) - 2001, Paris, Radio France

 

___ haut de la page