IO (1991)

à Daniel BARENBOIM - Editions Leduc
piano - niveau moyen - durée : 2’45’’
création : 7 juin 1991, France, CRR de Caen
Jean DEROYER (piano)

 

Note de programme

En 1989, à l’occasion du départ de Daniel Barenboïm de l'Orchestre de Paris, l'administration a demandé aux solistes et aux compositeurs ayant été invités à se produire avec cet orchestre, d'écrire quelques mots sur le livre d'or qui lui a été remis. Pour rendre hommage à ce musicien d'exception, j’ai préféré composer cette courte pièce de piano qui lui est dédiée.

Io est une petite étoile satellite de Jupiter dans notre système solaire. Elle demeure énigmatique à cause de ses taches rouges, oranges et blanches.
On peut la regarder avec un télescope, la nuit… en rêvant…

 

Notice pour le professeur

Le tempo est souple et sans rigueur. Comme dans Ogive ou Arcane, le rythme, joué en rubato continu, doit être interprété par le pianiste de manière légèrement déstabilisé. Certaines notes (écrites comme des blanches dans la partition) n'ont pas de valeur rythmique fixe. Elles indiquent graphiquement, l'enchevêtrement d'une deuxième voix indépendante dans chaque main.
La pièce doit être jouée trois fois, avec à chaque reprise des nuances différentes et un ralenti final plus important.

3A

Mise à jour en juin 2015